Zone de Texte: D’AUTRES SITES :     Cliquer sur l’icône correspondant 
 
BRUYERES-le-CHÂTEL : site officiel de la ville  …………………. …..     è
 

BRUYERES AUJOURD’DHUI : Les festivités ………………………………..è
 
joindre le site officoeml de Bruyèresjoindre le Comité des FêtesZone de Texte: 	LA LETTRE     
Zone de Texte: Chers amis du « Vieux Bruyères »,
	Apparemment vous pouvez penser que j’ai abandonné le plaisir de venir vers vous pour vous conter notre village. Peut-être un peu, il est vrai, mais ceci par contrainte plutôt que volontairement. Mais là non plus n’est pas la vraie raison. Lorsque j’ai créé ce site, je pensais qu’utiliser la possibilité offerte par l’hébergeur « Orange » de « pages perso » d’une contenance de100 Mo me serait largement suffisante. Eh bien  j’en arrive à la fin et j’avoue que je ne peux me résoudre à supprimer certaines rubriques. En fait, j’ai pris une décision de conserver ce site malgré tout, en le surveillant suivant la mesure de mes moyens, mais de ne plus le modifier, jusqu’au moment où peut-être de lui-même il s’éclipsera. Car par expérience, je sais comment des modifications interviennent sans que l’on puisse s’en apercevoir immédiatement. C’est la raison pour laquelle je vais commencer cette lettre en vous priant d’excuser les disfonctionnements qui ont pu survenir sur l’ensemble de ces pages, suivant  le navigateur de recherches qu’on utilise. Effectivement au cours des derniers mois j’ai constaté certains problèmes quant à la présentation des différentes pages et ceci suivant le moteur de recherche utilisé. Internet Explorer, à mon avis,  n’est pas le meilleur, aussi j’en ai installé deux autres, mais cela m’a entraîné des complications que parfois je croyais insolubles. C’est une des raisons pour lesquelles j’ai tant tardé à venir faire une modeste mise à jour. Passant mon temps à examiner les disfonctionnements et tâchant de les résoudre , jouant même, d’après le réparateur de mes erreurs, les apprentis-sorciers….. Enfin, je  pense être arrivée au bout de mes misères et peux vous livrer le résultat  de mes tergiversations.	
	Mais revenons à l’annonce faite en début de cette lettre, que d’ailleurs mon ami « le Vieux Bruyères » s’est empressé de divulguer. Il est vrai que l’histoire de « Si Bruyères m’était conté » n’est pas terminée. Peut-être me suis-je trop étendue sur les révélations des archives, m’attachant davantage à l’histoire-roman plutôt qu’à l’histoire-réelle, dénuée de fantaisie, fantaisie révélée par les archives cependant et dont je n’ai pu résister à la tentation de partager avec vous. Les révélations des archives du château s’arrêtaient peu de temps avant la Révolution, avant le marquis de Castries parti en exil et qui n’a pas laissé beaucoup de traces à Bruyères. Il y avait encore toute l’histoire compliquée des d’Aubray, que nous avons abordée seulement avec Nicolas laissant de côté son frère Claude qui hérita et l’héritier de ce dernier, sa fille. Il y a également l’histoire assez riche en évènements des Lemairat.  En fait les articles parus dans les différents bulletins de l’Association historique du Vieux Bruyères relatent tous ces évènements. La liste en est présentée dans la rubrique « Chronique du Passé » et je pourrai toujours vous en fournir des photocopies si vous êtes intéressés. Que les associations amies ne m’en veuillent pas de ne plus commenter leurs bulletins ni annoncer leurs activités. Je lirai toujours avec plaisir les différents articles qu’ils proposent, et les adresses des associations resteront toujours mentionnées dans cette rubrique .
	Non, je n’abandonne pas ce site, je continuerai à le surveiller, et je pense que le Vieux Bruyères se manifestera de temps en temps, quoi qu’il ait pu vous dire dans sa dernière chronique. Donc ce n’est pas encore tout à fait un adieu que je vous adresse. Ne m’en veuillez pas, je reste toujours attachée à Bruyères et malgré toutes les transformations subies durant les quarante et quelques années que j’y demeure, je suis heureuse d’y vivre et d’y avoir des amis. Alors à bientôt peut-être.
Christiane Balufin, l’Amie du « Vieux Bruyères »
Novembre 2014.
 
Zone de Texte: C’EST EN ESSONNE :
Zone de Texte: LE DOMAINE DU RUE
L’Association des retraités du groupe CEA, a fait un  remarquable travail sur l’histoire du domaine et du château du Rué, domaine sur lequel le CEA est implanté depuis 1955. Remontant le temps jusqu’au 17ème siècle, l’auteur Michel Stelly, a présenté les différentes familles qui ont possédé ce domaine et qui y ont apporté des modifications en particulier par la construction du  château toujours existant dans le Centre d’Etudes.  Ainsi les terres auraient appartenues dès le 16ème siècle à Antoine Visinier et Françoise Chardon alors propriétaires du fief des Moines Blancs qui devint plus tard le domaine de Morionville. De par les alliances plusieurs familles par la suite en furent propriétaires mais le château ne fut édifié qu’au 19ème siècle par Alfred Geoffroy d’Assy. Les différents châtelains sont évoqués dans cette progression à travers les ans. Je vous recommande cet article que vous pouvez consulter sur le site : 
				http://ollainville.free.fr/pdf/histoire_grand_rue.pdf
Nous remercions l’association et tous les membres qui ont participé à l’élaboration de cet article et d’avoir bien voulu nous en faire part.
 
Zone de Texte: LES ASSOCIATIONS AMIES :
Zone de Texte: Voici quelques adresses d’associations historiques amies que vous pouvez joindre. Leur but est le même que celui qui fut le nôtre, informer toutes les prsonnes intéressées sur le passé de leur village et vous proposer diverses  manifestations (exposition, conférences, visites, etc…)
¨ ASSOCIATION HISTORIQUE DE MARCOUSSIS : www.associationhistoriquemarcoussis.fr/
¨ SOCIETE HISTORIQUE DE LONGPONT-sur-ORGE : http://shllongpont.free.fr
¨ ETAMPES-HISTOIRE : www.corpusetampois.com/cbe-etampes-histoire.html
¨ AMIS DU CHÂTEAU et du MUSEE DE DOURDAN : http://www.acmdourdan.fr
 
 
Zone de Texte: INFORMATIONS